Sans soutien, le Rassemblement national (ex-FN) va disparaître « fin août », selon Marine Le Pen

Publié dans Dossier Politique
mercredi, 11 juillet 2018 23:09

Invitée de la matinale de Jean-Pierre Elkabbach sur CNews, Marine Le Pen, présidente du Rassemblement national (Ex-Front national), a expliqué que la saisie des deux millions d’euros d’aide publique due à son parti par des juges équivalait à une « condamnation à mort ». Critiquant des juges « politisés » et une « violation extrêmement grave », Marine Le Pen a appelé à la solidarité des Français « attachés au pluralisme ».

Mort-né, le nouveau Front national ? C’est ce que semble très sérieusement redouter Marine Le Pen, présidente du Front devenu Rassemblement national, après que les juges français Renaud Van Ruymbeke et Claire Thépaut ont saisi 2 millions d’euros d’aide publique qui devaient être versés au parti d’extrême droite. Interrogée par Jean-Pierre Elkabbach sur CNews ce mercredi, l’ex-adversaire de campagne d’Emmanuel Macron n’a pas mâché ses mots. « En l’état, le Rassemblement national est en cessation de paiement fin août, il va donc disparaître. C’est donc une condamnation à mort », a-t-elle déclaré.

Marine Le Pen s’en est prise directement aux juges chargés d’instruire l’affaire des assistants présumés fictifs des eurodéputés Rassemblement national. « Sur un soupçon, sans déclaration de culpabilité d’un tribunal, sans jugement, deux magistrats condamnent à mort le premier parti d’opposition de France », a-t-elle lancé, estimant qu’il y avait « des juges politisés dans notre pays et un Syndicat de la magistrature qui fait de la politique. »

A lire aussi

  • Des parlementaires ultramarins vent debout contre la réforme de l’abattement fiscal

    Annoncée ce lundi par la ministre des Outre-mer, la réforme de l’abattement fiscal prévu dans le budget Outre-mer 2019 ne passe pas auprès de certains parlementaires ultramarins. Les sénateurs Maurice Antiste et Catherine Conconne ainsi que les députés Serge Letchimy et Josette Manin, parlementaires martiniquais, dénoncent une « décision injuste ». 

    « Le Gouvernement vient de confirmer qu’il porterait cette année un premier coup de boutoir à l’abattement dont bénéficient les citoyens des Outre-mer qui paient l’impôt sur le revenu. Nous tenons à affirmer ici notre ferme opposition à toute tentative de suppression partielle ou totale de ce dispositif d’équité », indique les parlementaires dans un communiqué commun. « Nous voulons rappeler haut et fort que cet abattement n’est pas un cadeau octroyé par l’État français à nos peuples ultra-marins mais une maigre compensation d’un coût trop élevé de la vie qui relègue nombre de nos concitoyens à la misère », poursuivent-ils.

    « À l’heure où le Président de la République se targue d’œuvrer en faveur du pouvoir d’achat, les habitants de nos territoires devraient, eux, payer 70 millions d’euros d’impôts supplémentaires ». La ministre des Outre-mer avait indiqué que les 70 millions d’euros récupérés par cette réforme iraient au développement d’infrastructures publiques, entre autres, « au bénéfice des territoires », et seraient additionnés à 100 millions d’euros prévus par la transformation de la TVA non perçue récupérable (NPR).

    Une « attaque au pouvoir d’achat » 

    Mais pour ces parlementaires , « le Gouvernement tente habilement de faire passer cette annonce pour un acte de progrès : les plus riches, nous dit-il, financeront ainsi les investissements structurels qui font défaut à nos pays. Mais n’est-ce pas là le rôle de l’État ? », s’interrogent-ils. « Un État qui a trop longtemps failli à ses responsabilités en laissant en déshérence des pans entiers de nos territoires ». « L’État se défausse à nouveau en faisant supporter par nos concitoyens le poids des investissements qu’il n’a pas faits. Nous ne pouvons accepter cela, c’est pourquoi nous condamnons sans réserve cette décision injuste », concluent-ils. Dans une courte publication sur Facebook, le député de Guyane Gabriel Serville dénonce de son côté « une attaque de plus au pouvoir d’achat des Guyanais ». « On sait donc désormais qui va payer les cadeaux faits aux riches par le Président », poursuit-il.

    Ce lundi, Annick Girardin a défendu un budget « en hausse de 20% », grâce notamment à cette réforme de l’abattement fiscal à l’impôt sur le revenu et à la transformation de la TVA NPR. « Désormais, les plafonds sont fixés à 2 300 euros en Guadeloupe, en Martinique et à La Réunion et à 3 900 euros en Guyane et à Mayotte », expliquait-elle face à la presse. Selon le gouvernement, c’est 4% des foyers fiscaux ultramarins qui seront impactés par cette réforme, soit 48 000 foyers fiscaux. Un couple sans enfant, résidant à La Réunion, en Guadeloupe ou en Martinique, déclarant un salaire de 80 000 euros de revenu annuel verra une augmentation annuelle de l’impôt de 800 euros, mais avec un « maintien d’un avantage de plus de 2 000 euros par rapport à l’Hexagone ». « Il y aura un effort qui viendra des territoires d’Outre-mer à destination des territoires d’Outre-mer », a assumé la ministre en précisant que « la participation de 4% du contribuable d’Outre-mer ramènera 70 millions d’euros qui seront redistribués en totalité dans les territoires au bénéfice de routes, d’écoles ».

     

  • Le député Mansour Kamardine interpelle le Défenseur des droits Toubon suite à son communiqué sur Mayotte

    J'invite le Défenseur des droits à se rendre à Mayotte pour constater de visu qu'il y existe des citoyens français et qu'ils sont victimes de graves discriminations menaçant leur existence même.

    Le Défenseur des droits s'est fendu d'un communiqué le 25 septembre pour s'émouvoir de la situation des étrangers à Mayotte qui serait particulièrement préoccupante du fait de la fermeture du service des étrangers de la préfecture.

    Puisque ses compétences portent sur la défense des droits des usagers des services publics, la défense et la promotion des droits de l'enfant, la lutte contre les discriminations et la promotion de l'égalité, le respect de la déontologie des professionnels de la sécurité et l'orientation et la protection des lanceurs d'alerte,  j'invite le Défenseur des droits à nous rendre visite à Mayotte pour constater, de lui-même, qu'il y existe également des citoyens français, qu'ils sont victimes de graves discriminations, que leur existence même est menacée par une incroyable vague migratoire et ses conséquences.

    Pour mémoire, 74% des naissances à Mayotte sont issues de mères étrangères. Ces naissances induisent à elles seules une croissance démographique de 3% par an. L'immigration clandestine sur les 6 derniers mois est estimée à 18 000 personnes, c'est à dire à un « Aquarius » et demi par semaine (100 à 120 personnes par jour net). Ces arrivées illégales induisent à elles seules une croissance démographique de 7% en 6 mois, soit 14% en rythme annuel. Face aux conséquences de cette immigration clandestine en termes d'insécurité, de violence, d'accès dégradé à l'éducation nationale et aux soins, c'est à dire d'accès aux services de base, les français de Mayotte quittent en nombre le territoire qui les a vu naître.

    Et pourtant pas un mot de la part du Défenseur des droits face à ce qui s'apparente à un nettoyage ethnique soft. Pas une préoccupation exprimée pour nos compatriotes de Mayotte dont les libertés les plus fondamentales sont remises en cause. Pas une attention à l'égard des lanceurs d'alerte que sont nos mamans qui protestent publiquement devant la préfecture. Pas une parole pour s'émouvoir des violences supportées par nos forces de l'ordre. Pas un signe de compassion pour les familles qui perdent un enfant ou un proche par manque de soins (mortalité infantile 3 fois supérieure à la moyenne nationale, espérance de vie inférieure à la moyenne de 9 ans). Pas un geste pour nos enfants qui sont promis à des conditions d'enseignement scolaire indignes de la République et qui resteront à la porte de l'égalité des chances.

    Nous apprécierions que Jacques TOUBON relise l'article 71-1 de la Constitution qui institue sa fonction : « Le Défenseur des droits veille au respect des droits et libertés ». Il réalisera alors, peut-être, qu'il doit veiller au respect des droits et libertés, également, lorsqu'elles concernent nos compatriotes./.

     

  • François Hollande en visite à La Réunion en octobre prochain

    Au titre du Président de la Fondation « La France s’engage, l’ancien Président de la République François Hollande effectue une visite sur l’île de la Réunion le 8 et 9 octobre prochain. A l’invitation de la CINOR, François Hollande échangera sur le thème de l’économie circulaire. Il effectuera une tournée des infrastructures liées à l’économie sociale et solidaire, l’éducation ou encore l’écologie.
    Cette visite à La Réunion sera également l’occasion pour l’ancien président de la République d’évoquer le concours outre-mer qui soutient des projets d’innovation sociale développés par des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Les lauréats peuvent obtenir 100 000 euros de dotation.

La Radiovision

CHICONI FM TV est une WEBTV déclarée auprès du CSA en date du 27 novembre 2014, conformément aux articles 33 et 31-1 de la loi du 30 septembre 1986.

Trafic routier

Enquête de circulation routière à Mayotte

Enquête de circulation routière à Mayotte

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de Mayotte informe les usage...

Travaux de confortement de talus - RN2

Travaux de confortement de talus - RN2

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de Mayotte informe les usage...

A retenir

Programme Radio

Lundi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- L’ACTU SPORT / Les traversés du temps

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mardi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Reggae Business

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mercredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Zama Zahalé

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jeudi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ « Jeunes Talents 

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vendredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- La revue de presse du monde/ Grande Cour de Récré

  • 20h00 - 00h00

- 100% Chants Religieux

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk Love

  • 15h00 - 17h00

- Coupé décalé

  • 17h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 20h00 - 00h00

- 100% M'godro

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dimanche

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- Journal / Rediffusion « Jeunes Talents »

  • 10h00 - 12h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk & Slow

  • 15h00 - 19h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 19h00 - 00h00

- Rediffusion des émissions de la semaine

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rue de Sohoa 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Restez connecter

    

Banniere Pub filmage1

+ DE RADIOS