Les sénateurs instaurent une limitation au droit du sol à Mayotte

Publié dans Dossier Politique
vendredi, 22 juin 2018 19:04

Les sénateurs ont instauré jeudi, à l’occasion de l’examen du projet de loi asile-immigration, une limitation au droit du sol à Mayotte, en proie à une forte immigration.

Contre l’avis du gouvernement, les sénateurs ont adopté un amendement de Thani Mohamed Soilihi (LREM) adaptant les conditions d’acquisition de la nationalité française par le droit du sol à Mayotte dont il est élu. 

Pour que cette disposition soit applicable, il faudrait qu’elle soit également adoptée à l’Assemblée nationale, ce qui semble improbable, le gouvernement y disposant de la majorité. 

L’amendement de Mohamed Soilihi "exige pour les enfants nés à Mayotte que l’un de ses parents ait, au jour de la naissance, été présent de manière régulière sur le territoire national depuis plus de trois mois", a souligné le rapporteur François-Noël Buffet (LR). 

"Cette condition supplémentaire est circonscrite au seul département de Mayotte et justifiée par la situation particulière du département: 41% des résidents sont de nationalité étrangère et 74% des enfants y naissent de mère étrangère", a-t-il souligné. 

Il a ajouté que le Conseil d’État l’avait jugé conforme à la Constitution. "Le cas de Mayotte est spécifique", a reconnu le ministre de l’intérieur Gérard Collomb. "La majorité des nouveau-nés sont de mères comoriennes qui débarquent à Mayotte". 

Il a proposé à M. Mohamed Soilihi de déposer plutôt une proposition de loi sur ce sujet et qu’elle soit inscrite à l’ordre du jour des assemblées. "Le gouvernement n’a pas voulu modifier le Code de la nationalité dans le texte" asile-immigration, a-t-il souligné. "Le droit de la nationalité est trop important pour être remodelé par petites touches". 

"J’ai pris note des engagements du ministre d’inscrire la proposition de loi à l’ordre du jour prioritaire du gouvernement", a dit de son côté le président de la commission des lois Philippe Bas (LR). "Il y a urgence à agir. C’est pourquoi la commission des lois reprend les amendements à son compte (..). C’est signe de solidarité nationale à l’égard de Mayotte!", a-t-il dit. 

Pour sa part Jacques Bigot (PS) a rappelé "que le droit du sol n’entraîne pas automatiquement l’acquisition de la nationalité française pour ceux qui naissent à Mayotte". "Il faut en finir avec cette chimère, qui pousse tant de parents à la maternité de Mayotte", a-t-il dit. 

Les sénateurs ont aussi adopté malgré la vive opposition de la gauche un amendement de Roger Karoutchi (LR) excluant les étrangers en situation irrégulière du bénéfice de la tarification sociale dans les transports. Le tribunal administratif de Paris avait en effet annulé une décision du syndicat des transports d’Île-de-France en ce sens.

source : http://outremers360.com

 

A lire aussi

  • François Hollande en visite à La Réunion en octobre prochain

    Au titre du Président de la Fondation « La France s’engage, l’ancien Président de la République François Hollande effectue une visite sur l’île de la Réunion le 8 et 9 octobre prochain. A l’invitation de la CINOR, François Hollande échangera sur le thème de l’économie circulaire. Il effectuera une tournée des infrastructures liées à l’économie sociale et solidaire, l’éducation ou encore l’écologie.
    Cette visite à La Réunion sera également l’occasion pour l’ancien président de la République d’évoquer le concours outre-mer qui soutient des projets d’innovation sociale développés par des acteurs de l’économie sociale et solidaire. Les lauréats peuvent obtenir 100 000 euros de dotation.

  • Agnès Buzyn présente ses excuses au député réunionnais Jean-Hugues Ratenon

    Mardi à l’Assemblée nationale, lors des questions au gouvernement, le député de La Réunion Jean-Hugues Ratenon (France insoumise) avait critiqué le « Plan pauvreté » présenté par Emmanuel Macron la semaine dernière. Son intervention lui a valu une réponse virulente de la ministre de la Santé, qui lui a finalement présenté ses excuses. 

    « Le compte n’y est pas et la pauvreté n’est pas près de disparaitre », a déclaré le député réunionnais dans sa question adressée au Premier ministre. « Son revenu universel d’activité qui maintiendra les pauvres dans la précarité » avait-il, entre autres, fustigé. « Rien pour la gratuité des cantines, rien pour l’emploi des jeunes, rien pour l’accès à la santé, rien pour nos artisans, commerçants, agriculteurs, rien pour le million de travailleurs pauvres, rien pour nos retraités, pas un mot (…) pour les Outre-mer durement frappés », énumérait Jean-Hugues Ratenon.

    « Vous n’avez aucun intérêt à ce que nous arrivions à résorber la pauvreté dans ce pays, car vous en vivez, vous vous en nourrissez », a sèchement répondu Agnès Buzyn, chargée de répondre à la place du Premier ministre. « Vous n’avez pas lu ce plan » a-t-elle poursuivi, l’invitant à « venir me voir au Ministère ». Une réponse qui a provoqué la colère des rangs insoumis de l’Assemblée nationale. « Je viens de voir en aparté le Premier ministre pour lui faire remarquer que nous ne pouvions pas accepter les propos qui ont été tenus en réponse à notre collègue Jean-Hugues Ratenon », a signifié Jean-Luc Mélenchon, quelques minutes après la réponse de la ministre. « L’intéressé était lui-même au RSA avant d’être député » a-t-il rappelé.

    Le député de La Réunion s’est également fendu d’un communiqué, demandant à la ministre des excuses. « C’est une insulte profonde pour celles et ceux qui luttent avec force et abnégation pour une société plus juste. C’est d’autant plus une insulte pour moi et ma famille que nous avons connu la pauvreté durant des années. Avant d’être élu, j’étais au RSA et vivais bien en dessous du seuil de pauvreté. A travers moi, ce sont tous les pauvres (RSA, AAH, retraités…) que cette riche ministre insulte. Je mène ce combat contre la pauvreté, un sujet que je connais bien contrairement à Agnès Buzyn », écrivait-il.

    agnesbuzyn copie

    Finalement, ce mercredi, la ministre de la Santé a transmis une note au député dans laquelle elle lui présente des excuses. « Ma réponse (…) traduisait un propos politique mais nullement une attaque personnelle à votre égard ». Elle réitère également son invitation au député, acceptée par ce dernier. « L’occasion pour moi de lui faire mes propositions pour véritablement faire reculer la pauvreté ». Pour rappel, Jean-Hugues Ratenon avait, ce dimanche à Saint-Denis, appelé à la mobilisation contre la politique gouvernementale et particulièrement contre le « plan pauvreté » du gouvernement.

  • Le président Azali Assoumani rencontre les leaders de l’opposition

    Le président des Comores Azali Assoumani rencontre depuis ce mardi 18 septembre les différents leaders de l’opposition. Des rencontres qui ont pour objectif d’apaiser les tensions nées après le référendum constitutionnel.

    Le « dialogue intercomorien » entre le pouvoir présidentiel et l’opposition a été lancé sous l’égide de l’Union africaine afin de sortir dans l’impasse politique depuis la fin d’un référendum très contesté et l’arrestation de dizaines d’opposant du chef de l’Etat. Pour l’opposition, cette rencontre avec le président Azali Assoumani est un premier pas. « Nous espérons que ce premier geste d’aujourd’hui constitue un début d’une volonté du gouvernement de changer les choses, peut-être. Nous avons voulu simplement d’abord que le climat soit assaini pour que nous puissions continuer le dialogue. Il a accepté d’aller dans le sens de l’apaisement et ce dialogue portera sur les points réellement qui concernent la crise politique et les institutions » a déclaré Mohamed Ali Soilihi, l’un des leaders de l’opposition à RFI Afrique.

    Après le référendum, le président Azali Assoumani a promis d’organiser un scrutin présidentiel anticipé l’année prochaine. Une échéance qui sera maintenu, affirme Youssouf Mohamed Ali, directeur de cabinet du chef de l’Etat. « C’est un calendrier qui a été adopté par la Constitution. La Constitution est claire : il faut une année pour parachèver les institutions de la République. Maintenant (il s’agit) de voir est-ce qu’on va le faire en deux mois, est-ce qu’on va le faire en quatre ou cinq mois ? Mais en tout cas, on a une date butoir. On n’a pas discuté de la Constitution, ce qui veut dire qu’on a une constitution ce qui veut dire qu’on a fait une Constitution qui a été votée et qui commence à être appliquée. » Lors de la campagne pour le référendum, cette décision avait été qualifiée de dérive autoritaire par l’opposition.

    Selon AFP

La Radiovision

CHICONI FM TV est une WEBTV déclarée auprès du CSA en date du 27 novembre 2014, conformément aux articles 33 et 31-1 de la loi du 30 septembre 1986.

Trafic routier

Enquête de circulation routière à Mayotte

Enquête de circulation routière à Mayotte

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de Mayotte informe les usage...

Travaux de confortement de talus - RN2

Travaux de confortement de talus - RN2

La Direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de Mayotte informe les usage...

A retenir

Programme Radio

Lundi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- L’ACTU SPORT / Les traversés du temps

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mardi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Reggae Business

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mercredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Zama Zahalé

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jeudi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ « Jeunes Talents 

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vendredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- La revue de presse du monde/ Grande Cour de Récré

  • 20h00 - 00h00

- 100% Chants Religieux

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk Love

  • 15h00 - 17h00

- Coupé décalé

  • 17h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 20h00 - 00h00

- 100% M'godro

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dimanche

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- Journal / Rediffusion « Jeunes Talents »

  • 10h00 - 12h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk & Slow

  • 15h00 - 19h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 19h00 - 00h00

- Rediffusion des émissions de la semaine

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rue de Sohoa 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Restez connecter

    

Banniere Pub filmage1

+ DE RADIOS