Conseil de défense : Décision d'accélération de la lutte contre l'épidémie de Covid à Mayotte.

Conseil de défense : Décision d'accélération de la lutte contre l'épidémie de Covid à Mayotte.
Lors du conseil de défense réuni par le président de la République mercredi 10 janvier, face à l'explosion de la situation épidémique dans le 101ème département, il a été décidé de modifier la campagne de vaccination à Mayotte en dotant le département de 30 000 doses de vaccins, d'une task force de vaccination puisée dans la réserve sanitaire et d'un élargissement des catégories de personnes qui auront accès au vaccin si elles le souhaitent. Cela va permettre de démultiplier les capacités d'aller aux devant des populations sur le terrain et de protéger plus de personnes dans des délais plus courts.
Je me félicite que l'alarmante situation mahoraise ait été examinée à haut niveau et des décisions prises.
Compte-tenu des difficultés logistiques d'utilisation du vaccin Pfizer et d'une efficacité moindre de 40% sur le variant sud-africain selon le président du conseil scientifique, il me semble souhaitable que le vaccin Moderna soit désormais privilégié.
De plus, je réitère ma demande d'envoi de bâtiments de la Marine Nationale pour renforcer les capacités de lutte contre l'arrivée de kwassas en provenance de l'Union des Comores transportant des clandestins avec des taux de positivité importants. /