Bilan des récentes mesures de lutte contre le Covid-19

Bilan des récentes mesures de lutte contre le Covid-19

291 nouveaux cas de COVID-19 en 1 semaine

Situation sanitaire au 09 novembre 2020

Depuis le début de l’épidémie :
- 4 815 cas confirmés de COVID-19 à Mayotte
- 46 décès (dont 5 à La Réunion suite à des évacuations sanitaires)

Le vendredi 30 octobre, Jean-François COLOMBET, préfet de Mayotte, Délégué du Gouvernement, annonçait une série de mesures visant à prévenir l’apparition d’une deuxième vague épidémique à Mayotte.
Durant le week-end, les forces de police et de gendarmerie ont mené plusieurs opérations de contrôle pour en garantir l’application.
Les forces de l’ordre ont verbalisé 23 personnes pour non-port du masque sur la voie publique (amende de 135€).
2 bars-restaurants à Mamoudzou qui ne respectaient manifestement pas les mesures de lutte contre le Covid-19 (interdiction de la musique dansante, port du masque, fermeture à 22h30) ont été mis en demeure par la préfecture. Si un nouveau manquement est constaté, ces établissements seront fermés administrativement pour plusieurs semaines, sans pouvoir toucher les aides financières décidées par le Gouvernement (ni activité partielle ni fonds de solidarité). 3 autres bars-restaurants dans le Sud et le Nord de l’île recevront une mise en demeure dans les prochains jours.
Samedi soir, une opération "anti-beach party" a été menée au large de Bandrélé par la gendarmerie nationale et les affaires maritimes. 11 navires ont été contrôlés dans la bande des 300 mètres. Mettant pied à terre, les gendarmes ont contrôlé 30 personnes sur les îlots Bandrélé et Bambo Est.
La préfecture reste très vigilante sur ces rassemblements et d’autres opérations se dérouleront dans les prochaines semaines.
Enfin, les passagers de vols commerciaux au départ ou à l’arrivée à Mayotte devront désormais fournir une déclaration sur l’honneur attestant qu’ils voyagent pour un motif personnel, familial, sanitaire ou professionnel.
Le virus circule toujours. Seul un comportement responsable de chaque Mahorais permettra d’éviter le durcissement des mesures de lutte contre le Covid-19.

Avec la préfecture de Mayotte

Imprimer   E-mail