Pour le député Mansour Kamardine il faut débunkériser le CHM et aller au-devant des patients sur le terrain

Débunkériser le CHM et Aller au-devant des patients en constituant des équipes mobiles

Pour le député Mansour Kamardine il faut débunkériser le CHM et aller au-devant des patients sur le terrain

Conforté dans mes analyses et mes propositions par l’avis du conseil scientifique sur l’épidémie de coronavirus Outremer, je demande que la doctrine sanitaire à Mayotte soit profondément revue, notamment par une « débunkérisation » du CHM et la mise en place d’une stratégie volontariste d’aller au-devant des malades directement sur le terrain.

En France, 60% des cas de coronavirus sont détectés en dehors de l’hôpital et 85% des patients sont suivis en dehors de l’hôpital, notamment à travers les médecins de ville, ce qui n’est pas possible à Mayotte. En effet, il n’y a que 7 médecins de ville pour 100 000 à Mayotte, soit 22 fois moins que la moyenne nationale. Aussi, la majeure partie des cas symptomatiques échappe à l’évaluation publique. D’ailleurs, 2 des 3 décès concernent des personnes qui n’avaient pas été détectées.

Ainsi les personnes malades à Mayotte sont abandonnées à elles-mêmes à l’écart du réseau de soin et de médecine, ne leur laissant comme seule alternative que le recours aux plantes de la pharmacopée traditionnelle.

C’est pourquoi il est nécessaire de constituer des équipes mobiles du CHM pour les déployer directement là où sont les patients, dans les communes et les villages. En cohérence avec l’avis du conseil scientifique, il s’agirait de :

  • Tester toute personne en faisant la demande en s’appuyant sur le CHM, mais également sur le laboratoire d’analyse médicale privé et le laboratoire vétérinaire et d’analyses départemental ;
  •  Détecter directement sur le terrain les cas de Covid en effectuant massivement des tests rapides ;
  •  Assurer un suivi des patients sur le terrain et plus seulement à distance ;
  • Délivrer sous contrôle médical le protocole chloroquine-azithromycine si les patients le souhaitent.

Dans la course contre le coronavirus à Mayotte, la ligne Maginot a déjà cédé, l’esquive n’est plus possible car toutes les communes et probablement tous les villages sont désormais touchés. Nous devons monter au front en passant d’une stratégie défensive à une « guerre » de mouvement, c’est-à-dire une stratégie offensive. /


E-mail
| PLUS DE SPORTS
| LE LIVE > LES UNES
| EDUCATION

PLUS DE RADIOS

              

Chiconi FM
55 Rue Bentséhou 97670 CHICONI
   0 (+262) 269 61 25 86
    0 (+262) 639 65 43 04
  contact@chiconifm.fr