Le nouveau vice-recteur, Stephan Martens, est arrivé ce mari 10 juillet à Mayotte

Publié dans Education
mardi, 10 juillet 2018 15:20

Quatre jours après sa prise de fonction, le 7 juillet,  le nouveau vice-recteur est arrivé ce mardi matin à Mayotte, nous confirme le service communication du vice-rectorat.

C’est par un arrêté du ministre de l’Éducation nationale et de la ministre des outre-mer en date du 22 juin 2018, que Stephan Martens est affecté auprès du préfet et nommé vice-recteur de Mayotte pour « une première période de quatre ans » jusqu’au 6 juillet 2022.

Stephan Martens était jusqu’à sa nomination professeur de civilisation allemande à l’université de Cergy-Pontoise.
Si la connaissance du monde germanique semble quelque peu éloignée des préoccupations ultra-marines, le fondateur de l’Académie franco-allemande des relations internationales de Bordeaux  n’est pourtant pas un inconnu de l’outre-mer. Il a été recteur de l’académie de Guadeloupe entre 2011 et 2014.

Une de ses premières missions dans le département sera de transformer Mayotte en académie de plein exercice. Son expérience en Guadeloupe pourrait lui être utile, l’archipel des Antilles a connu le même parcours passant du statut de vice-rectorat à celui de rectorat en 1997.
Avant son départ, la semaine dernière, l’ancienne vice-rectrice  Nathalie Costantini, indiquait au JDM « que tout est en train d’être mis en place pour que juridiquement parlant les choses soient possibles ». Sans préciser de calendrier, elle précisait néanmoins que la création de l’Académie de Mayotte se ferait « très rapidement ».

Source le JDM.

A lire aussi

  • Directeurs d’école : un changement de statut pour favoriser les liens entre primaire et collège

    Jean-Michel Blanquer a annoncé, le 12 novembre 2018, sa volonté de transformer le statut de directeur d'école. L’objectif: rapprocher la fonction de celle de chef d'établissement du second degré et favoriser les liens entre enseignements du premier et du second degrés.

    “ARRIVER À UN CHANGEMENT DU STATUT DE DIRECTEUR D’ÉCOLE”

    Rapprocher les directeurs d’école des chefs d’établissement du second degré : c’est la volonté affichée par le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, lundi 12 novembre 2018. Attendu au début de l’année 2019, ce changement de statut permettra de mieux articuler les liens entre école primaire et collège.

    Actuellement, ce sont en effet des enseignants qui assurent le rôle de directeur ou de directrice d’école primaire, en plus de leur fonction d’enseignant et sans réel pouvoir de décision. Une anomalie, selon le ministre, qui veut remédier à la situation. “Nous discutons avec les collectivités locales pour arriver à un changement du statut de directeur d’école”, a-t-il annoncé sur le plateau de Public Sénat-LCP-Assemblée nationale.



    Cette mesure s’inspire d’un rapport parlementaire sur les directeurs d’école, co-écrit par les députées Valérie Bazin-Malgras et Cécile Rilhac. Elles y constatent que la fonction de directeur d’école “s’apparente à un emploi supplémentaire, qui ne génère pas d’avancement de grade mais seulement une bonification indiciaire.” Par ailleurs, le rapport note également que “le directeur a beaucoup de responsabilités mais il lui manque d’une part le temps et les moyens pour remplir ses missions, d’autre part la légitimité pour asseoir son autorité et ses décisions”.
    Parmi les propositions mises sur la table par les deux parlementaires : soulager les directeurs dans leur charge de travail, créer un statut de directeur pour professionnaliser cette fonction, ou encore encourager le regroupement d’écoles.

    VERS UNE ”ÉCOLE DU SOCLE”

    En janvier dernier, Jean-Michel Blanquer avait déjà évoqué la création d’une “école du socle”. Derrière ce terme, c’est la continuité entre école primaire et collège qui est visée. Le but : favoriser l’apprentissage et la maîtrise du socle commun de connaissances par les élèves.  “Parmi les pistes possibles figure l'articulation entre le collège et l'école en matière administrative, pour donner plus de robustesse administrative à l'école primaire”, avait-il expliqué devant l’Assemblée nationale.

    Dans une déclaration du 17 janvier 2018, le ministre avait également annoncé que “les collèges sont en passe d'avoir une personnalité morale et des moyens administratifs qui pourraient peut-être, dans le futur, être mis davantage en cohérence avec le fonctionnement des écoles. Cela viendrait renforcer des politiques déjà menées en faveur du lien entre le premier et le second degrés et pourrait avoir du sens.”

  • Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse Gabriel Attal en visite en Guyane
    Dans Guyane

    Le secrétaire d’État auprès du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, Gabriel Attal, sera en visite en Guyane du 15 au 17 novembre.

    Si le programme n’est pas encore officialisé, le jeune ministre devrait, selon nos informations, se rendre à Saint-Laurent du Maroni le vendredi 16 novembre. Il rencontrera le RSMA et échangera avec le monde de l’éducation et associatif. Il reviendra à Cayenne le samedi 17 pour procéder à d’autres rencontres. La Guyane le département d’Outre-mer qui croît le plus rapidement, avec 60% de la population qui a moins de 25 ans. Pour Gabriel Attal, il s’agit de sa première visite en Outre-mer en tant que secrétaire d’État. Pour rappel il a été nommé au gouvernement d’Éduard Philippe le 29 octobre dernier.

  • Suppression de postes dans l’Éducation nationale : Une centaine manifestants à La Réunion et à Mayottte

    Face à l’annonce par le ministre de l’Éducation nationale de suppression de postes, 200 personnels réunionnais ont répondu à l’appel à la mobilisation lancés par les syndicats locaux, ce lundi 12 novembre. 

    Tous les syndicats des personnels de l’Éducation nationale à La Réunion ont fait front commun, ce lundi matin, pour protester contre la suppression de 2.650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé et 400 dans l’administration. Selon le Journal de l’Île, 200 personnels de l’Éducation à La Réunion ont répondu à l’appel à mobilisation en se réunissant, dès 9h (heure locale), devant le Rectorat de La Réunion au Moufia. Une délégation a été reçue par le recteur, mais la rencontre n’a pas abouti à de réelles réponses aux revendications des syndicats, indique le Journal de l’Île.

    Le budget 2019, dont le volet Éducation nationale sera discuté en plénière mardi à l’Assemblée nationale, prévoit de supprimer 2 650 postes dans les collèges et lycées publics, 550 dans le privé, 400 dans l’administration. Quelque 1 800 postes seront créés au primaire, en vertu de « la priorité au primaire » voulue par le ministre de l’Éducation Jean-Michel Blanquer. Dans l’Hexagone, des manifestations sont prévues dans les grandes villes tandis qu’à Paris un cortège s’élancera à 14H00 pour rallier le ministère, lancées par pas moins de sept syndicats. Selon Stéphane Crochet, à la tête du SE-Unsa, c’est la première fois depuis 2011 qu’un appel à la grève sur une thématique éducation rassemble toutes les organisations syndicales, de la maternelle au lycée, dans le public et dans le privé.

    Et à Mayotte, ils sont une centaine à avoir répondu à l’appel à la grève de l’intersyndicale de l’éducation à Mayotte composée de la CGT Éduc’action, la FSU, le SGEN-CFDT, SUD, SE-UNSA et FO. La mobilisation prend forme devant les portes du vice-rectorat et les manifestants exigent des moyens massifs pour l’éducation à Mayotte. Pour rappel, voici les revendications des organisations syndicales signataires de cet appel à la grève:

    Une politique d’attractivité ambitieuse pour permettre la venue et la stabilisation de titulaires à Mayotte :

    • Un taux d’indexation de 1.53 minimum ;
    • Une IFCR sans condition d’ancienneté ;
    • Une ISG par agent pour les couples ;
    • Des mesures d’accélération de carrière ;
    • La possibilité de déclarer les indemnités en revenu exceptionnel ;
    • Une bonification conséquente pour la mutation ;
    • L’annulation des mesures « anti-attractivité » prises récemment (versement des indemnités des « 2012 » et « 2013 », maintient du plafond de l’abattement fiscal à son niveau actuel).

    Une augmentation immédiate et conséquente des moyens permettant d’améliorer les conditions de travail des personnels et d’accueil de tous les enfants présents à Mayotte :

    • Un plan  pluriannuel  cohérent  de  constructions  et de  rénovations  des établissements dans le 1er et le 2nd degré ;
    • Le passage en REP+ de l’ensemble du département ;
    • Une baisse des effectifs par classe et par établissement ;
    • Des créations de postes dans toutes les catégories (personnels enseignants, d’éducation, de santé, sociaux, administratifs et techniques).

    L’arrêt immédiat de l’actuelle politique de précarisation des personnels de notre service public d’éducation :

    • Un  plan   de   titularisation   pour  toutes  les  catégories  de  personnels contractuels ;
    • Une gestion individuelle et collective  des  contractuels  plus  humaine  (fin des  pressions  diverses  et  variées,  des  règles  d’affectation  claires  et transparente,  signature  du contrat  dès  l’embauche,  un  salaire complet dès le premier mois de travail, paiement du salaire pour les collègues en congé maternité, droit au chômage et délivrance de  l’attestation dès la fin du contrat,  passage  en  CDI  automatique  à   partir de 6 années d’ancienneté, revalorisation de l’indice de  rémunération au moins tous les 3 ans,…).

    Des mesures de justice et de protection sociale pour les personnels :

    • Reprise complète de I’AGS pour les agents anciennement titulaires de la collectivité départementale ;
    • La fin de la désindexation pour les collègues en CLM ou dans l’obligation de se faire soigner hors du département ;
    • Des allocations familiales alignées sur la métropole pour tous les personnels.

La Radiovision

CHICONI FM TV est une WEBTV déclarée auprès du CSA en date du 27 novembre 2014, conformément aux articles 33 et 31-1 de la loi du 30 septembre 1986.

Trafic routier

Opération de contrôle des taxis en Petite Terre

Opération de contrôle des taxis en Petite Terre

Mercredi 24 octobre 2018 à 15h45, dans le cadre du CODAF, un contrôle des taxis circulant sur Petite...

22 heures - Un accident grave, deux véhicules entrent en collision à Kahani

22 heures - Un accident grave, deux véhicules entrent en collision à Kahani

[ 22 heures. Un accident grave qui s'est produit à Kahani au niveau du virage prêt de la caserne de...

A retenir

Programme Radio

Lundi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- L’ACTU SPORT / Les traversés du temps

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mardi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Reggae Business

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Mercredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ Zama Zahalé

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Jeudi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Variétés musicales

  • 19h00 - 00h00

- La revue de presse du monde/ « Jeunes Talents 

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vendredi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Rediffusion jour / Ta page musicale

  • 15h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- La revue de presse du monde/ Grande Cour de Récré

  • 20h00 - 00h00

- 100% Chants Religieux

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- La matinale (Plus d’informations, journaux, chroniques, actualité musicale)

  • 10h00 - 12h00

- Variétés musicales

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk Love

  • 15h00 - 17h00

- Coupé décalé

  • 17h00 - 19h00

- Culture générale

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 20h00 - 00h00

- 100% M'godro

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Dimanche

Votre programme de la radio Chiconi FM:

  • 6h00 - 10h00

- Journal / Rediffusion « Jeunes Talents »

  • 10h00 - 12h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 12h00 - 15h00

- Spécial Zouk & Slow

  • 15h00 - 19h00

- Musiques RNB & Reggae danse

  • 19h00 - 20h00

- Spécial Soukouss

  • 19h00 - 00h00

- Rediffusion des émissions de la semaine

  • 00h00 - 06h00

- Plage Musicales / Variétés Musicales

Vous souhaitez passer vos annonces sur notre radio?
  • Alors n'hésitez pas, appelez-nous ou laissez-nous un message !
  • C'est avec plaisir que nous vous répondrons,

Tel: 0639.65.43.04 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Rue de Sohoa 97670 CHICONI

Tel: +(262) 269 61 25 86

Tel: +(262) 639 65 43 04

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Restez connecter

    

Banniere Pub location Podium

+ DE RADIOS